La biodiversité en Poitou-Charentes

     
Accueil > Suivi biologique des propriétés du Conseil Général des Deux-Sèvres sur le site (...)
Catalogue des études portant sur le patrimoine naturel en Poitou-Charentes

Suivi biologique des propriétés du Conseil Général des Deux-Sèvres sur le site ENS de la Grimaudière à Coutières (79) - 2015


Thème(s) :

Faune, Flore, Milieux et habitats, Communes,

Mots-clés :

Thématiques : Amphibiens, Lépidoptères, Odonates, Orthoptères, tous groupes floristiques, tous types de milieux, Coutières
Géographiques : Deux-Sèvres

Type étude :

Inventaire, Suivi

Objectif(s) de l'étude :

Dans le cadre du programme de gestion du site, un diagnostic biologique du site a été réalisé en 2011 par Deux-Sèvres Nature Environnement. Celui-ci avait pour objectif de mieux connaître le patrimoine naturel et d’orienter les mesures de gestion, en particulier dans la perspective de changement d’exploitation agricole.

Le Conseil Général des Deux-Sèvres souhaite poursuivre cet effort de connaissances sur les volets flore et entomologie. Ainsi, dans le cadre du suivi biologique du site, des inventaires supplémentaires ont été réalisés en 2014.

Période de réalisation :

2015

Résumé :
Le site ENS de la Grimaudière à Coutières abrite une flore et une faune diversifiées parmi lesquelles plusieurs espèces patrimoniales. Dans le cadre du suivi biologique du site, il a été réalisé en 2014 : un inventaire des rhopalocères (papillons de jour) et orthoptères (sauterelles, grillons et criquets), ainsi qu’une évaluation de l’état de conservation des habitats sur l’ensemble du site ; un inventaire floristique, des amphibiens et des odonates, et un suivi des habitats sur la zone humide restaurée (ancien étang).

Les habitats du site sont dans un état de conservation bon ou moyen, mais stable depuis 2011. En revanche la superficie de certains habitats a évolué, en particulier les communautés de petits hélophytes qui ne se développent plus dans le lit des ruisselets de la zone humide de l’ancien étang, lits qui ont été empierrés ; cette restauration n’est pas favorable à la biodiversité des taxons étudiés.

La zone humide de l’ancien étang était fortement colonisée par les saules en 2011 ; les différentes techniques de restauration testées par le Conseil général, couplées à un broyage régulier, ont permis de bien enrayer le développement des saules et restaurer des prairies naturelles humides (l’étrépage et le labour des vases de l’ancien étang ont été un peu plus efficaces que le seul passage du rotovator).

Parmi les 6 espèces végétales patrimoniales du site, 2 n’ont pas été revues (dont la Pulicaire commune, protégée) ; l’Hottonie a régressé, sans doute affectée par les ragondins. Aucune nouvelle espèce patrimoniale n’a été découverte sur le site.

Ce sont au total 4 espèces d’amphibiens et 1 complexe (grenouilles vertes) qui ont été contactés sur les différents sites de reproduction potentielle sur l’ancien étang en 2014. Les nouvelles mares créées possèdent les richesses taxonomiques les plus élevées.

24 espèces d’odonates ont été contactées sur la zone humide restaurée en 2014. Parmi ces espèces, notons notamment 1 protégée inscrite à l’annexe II de la Directive Habitats (Agrion de Mercure), 5 espèces quasi menacées en France (Leste sauvage, Leste verdoyant, Agrion mignon, Agrion de Mercure et Agrion nain. Depuis 2004, ce sont 36 espèces d’odonates (62% des espèces connues dans le département) qui ont été observées sur l’ensemble du site ENS, soit une richesse remarquable.

34 espèces d’orthoptères (sauterelles, grillons et criquets) ont été contactées sur l’ensemble du site en 2014 (52% des espèces connues dans le département). Parmi ces espèces, notons 5 déterminantes pour la désignation de ZNIEFF en Poitou-Charentes dont le Criquet tricolore, 5 espèces considérées comme menacées à surveiller dans le domaine biogéographique subméditerranéen aquitain dont le Sténobothre nain. Les richesses spécifiques les plus fortes sont notées au niveau de la zone humide restaurée. 37 espèces de rhopalocères ont été contactées sur l’ensemble du site en 2014 (37% des espèces connues dans le département). Parmi ces espèces, notons 1 espèce déterminante pour la désignation de ZNIEFF en Poitou-Charentes : la Mélitée des centaurées. De manière générale, les enjeux de conservation sont très forts, notamment au niveau de la zone humide restaurée.

Des mesures de gestion peuvent toutefois être adaptées afin de conserver le patrimoine naturel.

Référence bibliographique : Deux-Sèvres Nature Environnement, 2015 – Suivi biologique des propriétés du Conseil Général des Deux-Sèvres sur le site ENS de la Grimaudière à Coutières (79). Rapport d’étude pour le Conseil Général des Deux-Sèvres. 87p.+ annexes.

Nombre de pages : 87

Auteur(s) moral(aux) :

Deux-Sèvres Nature Environnement (DSNE)

Lien vers le Répertoire des acteurs

Auteur :

Florian Doré, Thibault Lefort et Stéphanie Barbier

Maître d’ouvrage :

Conseil Départemental des Deux-Sèvres

Consultation de l’étude :

Lieu de Consultation :
Deux-Sèvres Nature Environnement
48 rue Rouget de Lisle
79000 NIORT
Téléphone : 05 49 73 37 36
Courriel
du lundi au vendredi sur rendez-vous

 
Glossaire | Mentions Légales | Conditions d’utilisations